La Communauté Enfantine


La Communauté Enfantine

La communauté enfantine est un endroit unique dans lequel des enfants de 2 à 3 ans peuvent développer leur intellect, leur mouvement et leur langage.

A cet âge, l’enfant commence à prendre conscience des ses mouvements et petit à petit il les perfectionne.

Maria Montessori disait qu’il fallait l’aider à trouver sa dignité.

Elle donne un exemple d’un enfant qui a toujours le nez qui coule. Quand on le nettoie, il doit attendre qu’on soit disponible pour le faire ou bien que l’on se rende compte qu’il a besoin de nous à un instant précis. Lui apprendre à se moucher, lui donne la possibilité  de le faire à tout moment quand il se sent gêné. Quand il y arrive, c’est là quand Maria Montessori parle de dignité, quand il est capable de répondre à ses besoins par lui-même.  « Aide-moi à faire tout seul »

 

Gestion de la classe

Le mobilier et matériel sont adaptés à la taille des enfants et à leurs portés.

L’éducateur sera un guide pour l’enfant et l’accompagnera dans ses besoins en l’écoutant, l’observant et ainsi pouvoir donner un matériel adéquat pour s’entrainer et acquérir le but souhaité. L’éducateur veillera à mettre en place du matériel sans aucun danger pour l’enfant et de son intérêt.  L’éducateur travaille en individuel avec chaque enfant pour être sûr de bien montrer les points de conscience (mouvement bien détaillé pour maîtriser le geste) de chaque matériel  à l’enfant et qu’ainsi ce dernier puisse s’entrainer autant qu’il le souhaite ou qu’il en ait besoin.     

 

Nous travaillerons ainsi avec cette tranche d’âge

Le contrôle de sphincters : Maria Montessori situe la période sensible de la propreté de l’enfant entre 18 mois et 3 ans. L’enfant peut acquérir le contrôle de ses sphincters au même moment qu’il acquiert la capacité de monter et descendre les escaliers un pied après l’autre.

L’enfant trouverait à disposition du matériel propice à cette nouvelle expérimentation (un endroit préparé) Toilettes : WC, pots, de l’eau, papier toilette, des lingettes.

Il est conseillé que l’enfant soit mis en petite tenue, sans couche ou dans des habits faciles à retirer. Ainsi il va pouvoir connaitre les sensations d’uriner et de déféquer. Il pourra aller de lui-même aux toilettes ou sur le pot, et prendre soin de lui-même en se nettoyant par la suite.

Donner des choix : « préfères-tu la couche ou la culotte aujourd’hui? ». Dans la journée : « veux-tu aller au(x) pot/toilettes? ». Nous commençons dès la troisième semaine de septembre (ou la troisième semaine où l’enfant arrive).  

Dès que l’enfant sera à l’aise à l’école, (il connaît son environnement et les personnes qui l’entourent) nous pouvons commencer son grand travail du contrôle de sphincter.

Les enfants ont besoin de : 5 changes complets (avec des habits faciles à mettre pour l’enfant)

S’habiller et se déshabiller. L’enfant arrive à l’école et commence son grand travail, il va directement dans la salle de bain pour se déshabiller et aller aux toilettes/pot, il se nettoie et s’habille.

La motricité globale : L’enfant travaille toute la journée sa motricité globale,  grâce aux matériels ainsi qu’aux mobiliers de la classe. Porter une chaise, porter un plateau (plateau « matériel préparé pour un apprentissage »), fermer et ouvrir une porte, monter et descendre des escaliers, ranger le matériel utilisé à sa place, parcours moteur installé dans l’aire de récréation …

Avec la pédagogie Montessori l’enfant est toujours en mouvement, il se lève et s’assoie tout au long de la journée, il travaille sur un tapis ainsi que sur une table ou debout.  

La motricité fine : Grâce au matériel de la vie pratique l’enfant exercera plein d’exercices qui vont l’entrainer à un contrôle moteur fin. Nous passons par des étapes diverses comme verser de l’eau (d’un pichet à un autre pichet, d’un pichet à un verre…), mettre la table, visser et dévisser, ouvrir et fermer des boîtes, des flacons, plier et déplier des serviettes, découper avec des ciseaux des petits traits… 

Développement du langage : La communication avec l’enfant est importante et mise en avant dès son arrivée, nous le saluons et lui demandons comment il va ? S’il a bien dormi ?... Nous lui donnons du vocabulaire tout au long de la journée. L’enfant apprend le nom du matériel de la classe, nous avons un moment de regroupement ou chaque enfant peut s’exprimer s’il le souhaite, nous raconter sa journée, son week-end. Nous avons aussi un moment de chants et de petits poèmes, lesquels nous analysons ensemble pour être sûr que tous les enfants savent de quoi on parle.

Images classifiées par thème. Les enfants regardent des photos et l’éducateur donne leur nom,   Exemple : les fleurs,  photos (iris, coquelicot, violette, tulipe…) Les animaux de la savane, les animaux de la ferme, les habits… ils distinguent que tout objet est associé à un mot.

Si l’enfant est très mature,  on peut commencer à travailler les lettres rugueuses. Les enfants apprennent le son de quelques lettres par le toucher, le visuel et l’association (les voyelles, la première lettre de son prénom…) cela dépend de l’intérêt de l’enfant.    

Grâce et courtoisie : Grâce au mimétisme l’enfant apprend tout seul la grâce et la courtoisie, l’éducateur donnera l’exemple tout au long de la journée.     

Début de Mathématiques : Par le biais du matériel sensoriel, l’enfant apprend des concepts comme le plus grand, le plus petit… les formes, compter jusqu’à 10…

 

Organisation d’une journée type 

Comme les enfants, chaque journée est unique et elle ne se ressemble pas. Un planning est envisagé mais peut changer si besoin.


Horaires


Temps estimé

8h30-9h

Accueil

30 min

9h-10h30

Travail personnel

1 h30

10h30-11h

Regroupement

30 min

11h-11h15

S’habiller pour aller en récréation

15 min

11h15-11h45

Récréation

30 min

11h45-12h

Préparation des tables

15 min

12h-12h30

Repas

30 min

12h30-13h00

Débarbouillage et couche

30 min

13h00-15h30

Sieste

2 h30

15h30-16h

Retirer la couche et s’habiller

30 min

16h-16h30

Goûter

30 min

16h30-16h45

Sortie

15 min